@admin

Mission à Bafoulabé et Keneiba

Pendant quelques jours l’une de nos missions de Bons Offices à Bafoulabé et Kenieba.

Le Ministère de la Réconciliation dans le cadre de la recherche de solutions au problème de l’esclavage par ascendance,et le problème d’accès des garankés (coordonners) aux sites  d’orpaillage à Kenieba ,effectue du 15 au 21 juin des missions de Bons offices à Bafoulabé Sero ,Diamanou et à  Kenieba afin d’apaiser le climat social entre les protagonistes en vue de renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble.

La délégation constituée des cadres du département, et du Chef de la Mission d’Appui à la Réconciliation a son arrivée dans la région de Kayes a rencontré le Gouverneur de la Région, le Colonel Moussa SOUMARE avant de rencontrer les autorités administratives locales et les parties concernées.

Attaque terroriste à Bankass (Dialassagou

Le Ministre de la Réconciliation Nationale Col. Major Ismaël Wagué a dirigé une mission gouvernementale  accompagné  de Ministre de la Santé , Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et la Famille  et le Ministre délégué auprès du Ministre de la Santé et du Développement social , Chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés afin de présenter les  condoléances aux populations de Badiangara au Nom du Président de la Transition suite à l’attaque terroriste a Bankass ( Dialassagou ) dans la région de Badiangara .

#Le département  de la Réconciliation Nationale

Nous prions pour le repos des disparues et prompt rétablissement aux blessés.

GESTION DES INCIDENTS SURVENUS A BEWANI, CERCLE DE NIONO

la suite des incidents survenus à Bewani entre certains éléments des forces de sécurité et les chasseurs dozos relativement à un camion contenant des bidons d’essence et des sacs au niveau d’un check point, le Ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale; s’est rendu à Ségou pour aplanir les incompréhensions et les difficultés enregistrées de part et d’autre.Arrivée très tôt dans la matinée du samedi 04 septembre 2021, le Ministre accompagné de certains de ses collaborateurs a eu une séance de travail avec les représentants des chasseurs dozos, le Commandant de la Zone de Défense et certains membres de l’équipe régionale d’Appui à la Réconciliation. Les échanges ont permis aux parties de s’expliquer sur le déroulé de l’incident et surtout permis de convenir sur une plateforme de complémentarité dans leur lutte commune contre le terrorisme.Après ces échanges, le Ministre s’est rendu vers 10 heures dans la salle de conférence des artisans de Ségou où il a pu échanger avec les représentants des dozos dont le nombre est estimé à deux-cent personnes provenant des cercles de Ségou, de Macina et de Niono. Ont assisté à la rencontre, des représentants de certaines organisations de la société civile et des éléments des forces de sécurité. A l’occasion, les protagonistes ont exposé chacun comment l’incident est survenu et faire part de leurs préoccupations respectives pour la préservation de la paix et la promotion d’une bonne collaboration. Intervenant à son tour, le Ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale a expliqué largement aux participants les missions régaliennes dévolues aux forces armées et de sécurité sur la protection des personnes et de leurs biens et que les dozos ont l’obligation de leur rendre compte de leurs actions qui doivent être conformes aux dispositions légales. Il précisera que dans les jours à venir des mesures seront prises pour encadrer leurs actions car certains éléments de la confrérie dozos sont accusés de faire des rackets sur des populations. Les plaintes enregistrées sont nombreuses dans ce domaine. Le Ministre les exhorta à obéir aux ordres édictées par les forces de armées et de sécurité et que les activités menées par les dozos sont encadrées par elles. Les représentants des dozos ont salué vivement le Ministre pour ses nombreux déplacements à Ségou qui témoignent de son souci permanent de travailler pour la préservation de la paix et l’entente entre les différentes couches de la population. Pour conclure, le Colonel-Major Ismaël WAGUE a expliqué que les différentes missions conduites à Ségou et ailleurs se situent dans le cadre des orientations et directives fixées par le Président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA et celles du Premier Ministre, Chef du Gouvernement.Rassuré des engagements pris par les dozos, le Ministre a conclu la rencontre à 15 heures par les mots de remerciements à l’endroit des populations de Ségou et des autorités régionales.#CCOM-MRPCN-APR

Campagne nationale de reboisement 2021 : LE COLONEL-MAJOR ISMAËL WAGUÉ PLANTE SON ARBRE

Placée sous le thème «qui plante un arbre n’a pas vécu inutile», la 27ème édition de la Campagne nationale de reboisement lancée le jeudi 15 juillet à Bamako, s’est poursuivie samedi dernier dans la commune de Pélégana, région de Ségou. Présidée par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Modibo Koné, la cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion Nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale, le Colonel-major, Ismaël Wagué et plusieurs autres membres du gouvernement. En effet, durant cette campagne nationale de reboisement 2021, chaque département a hérité d’un thème. Celui du ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale était «Comment réconcilier les concitoyens». Après avoir planté son arbre, le colonel-major Ismaël Wagué a remercié le gouverneur de la région de Ségou pour son engagement et son soutien permanent, non seulement à la transition, mais aussi à la réconciliation nationale. «Sachez que la réconciliation est transversale et chaque ministre dans son domaine est en train de faire ce travail de réconciliation», a déclaré le ministre de la Réconciliation nationale. À cet effet, Il a invité tous les membres du gouvernement à se mettre ensemble pour parfaire ce travail de réconciliation pour que les maliens puissent se comprendre entre eux et vivre en harmonie. Pour conclure, le ministre Wagué a espéré que la prochaine campagne se déroule à Kidal. #CCOM-MRPCN-APR

DEF 2021 à Koulikoro : Le colonel-major Ismaël Wagué lance les épreuves

Koulikoro : Le colonel-major Ismaël Wagué lance les épreuves du DEF Le ministre de la Réconciliation nationale, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la paix et la Réconciliation nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, a procédé ce matin, à Koulikoro, à l’ouverture des plis des épreuves de rédaction de l’examen du diplôme d’étude fondamentale (DEF) de l’année 2020-2021 au centre de l’école fondamentale Katibougou second cycle. C’était en présence du gouverneur de la Région de Koulikoro, le Colonel Lamine Kapory Sanogo, du maire Bakoroba Kané et du sous-préfet, Coulibaly Mariam Coulibaly.

À l’issue de l’ouverture des plis, Ismaël Wagué dira que c’est une décision du gouvernement et sur instruction du président de la Transition, Assimi Goïta d’accompagner les examens avec le lancement officiel des épreuves par chaque ministres. Le premier responsable du département de la Réconciliation nationale n’a pas caché sa satisfaction en voyant les mesures barrières respectées dans toutes les salles. Il a également mentionné la présence effective des élèves et la sécurisation des examens avant de souhaiter bonne chance aux candidats tout en espérant qu’ils auront des sujets abordables.

En quittant Koulikoro, la délégation ministérielle s’est rendue au Centre d’instruction Boubacar Sada Sy de l’École militaire interarmes. Après le cérémonial d’accueil, le ministre Wagué a fait savoir qu’il était venu s’enquérir des conditions dans lesquelles la formation des officiers subalternes se déroule.

Moments forts

Clôture de l’Atelier de validation de la stratégie nationale de cohésion sociale et de son plan d’action 2021-2025

Clôture de l’Atelier de validation de la stratégie nationale de cohésion sociale et de son plan d’action 2021-2025 ce mercredi 14 juillet 2021
Présidé par Le Secrétaire général du ministère de la Réconciliation nationale, Attaher Ag Iknane.
« La stratégie a été validée sous réserve de la prise en charge des recommandations et observations formulées. Le Secrétaire général invite tous les participants au nom du ministre de la Réconciliation, de la Paix et la Cohésion Nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale le Colonel Major Ismaël WAGUE à s’investir davantage à développer des initiatives de construction de la paix et de réconciliation. »
Le Secrétaire général a réitéré les remerciements du département à tous les participants et l’ensemble des partenaires techniques et financiers, plus particulièrement le PNUD, GIZ, la Minusma et Folke Bernadotte Academy (FBA)

Moments forts

Renforcement des moyens d’intervention de l’équipe régionale d’appui à la réconciliation dans certaines localités de la région de Ségou.

Le ministre de la Réconciliation, de la Paix et la Cohésion Nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale le Colonel Major Ismaël WAGUE à l’écoute des acteurs locaux impliqués dans la recherche des solutions pour la paix, la Réconciliation et la cohésion sociale.
L’objectif de cette rencontre est de renforcer les moyens d’intervention de l’équipe régionale d’appui à la réconciliation pour permettre à cette équipe d’entreprendre des actions de recherche de paix et de cohésion sociale.

 

l’atelier de validation de la stratégie

Chocolate bar marzipan sweet marzipan. Danish tart bear claw donut cake bonbon biscuit powder croissant. Liquorice cake cookie. Dessert cotton candy macaroon gummies sweet gingerbread sugar plum. Biscuit tart cake. Candy jelly ice cream halvah jelly-o jelly beans brownie pastry sweet. Candy sweet roll dessert. Lemon drops jelly-o fruitcake topping. Souffle jelly beans bonbon.

VISITE DE COURTOISIE À LA MARN

VISITE DE COURTOISIE À LA MARN
La Mission d’appui à la réconciliation nationale a reçu ce lundi 2 1 juin 2021, la visite de civilité du Ministre de la Réconciliation, de la Paix, et de la Cohésion Nationale, Chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale, le Colonel Major Ismaël Wagué, accompagné des cadres de son cabinet.
Le but de cette visite consiste à s’enquérir des conditions de travail des experts de la MARN en vue d’insuffler une nouvelle dynamique à cette structure considérée comme la cheville ouvrière du département de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion Nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale.
Au cours de cette visite, Le Ministre #WAGUE a prôné l’entente et le respect mutuel au sein du service.
Il a également appelé à la responsabilité de tous les acteurs afin que les objectifs fixés par la transition soient atteints.

PROCESSUS DE DÉSARMEMENT DEMOBILISATION ET REINSERTION

PROCESSUS DE DÉSARMEMENT DEMOBILISATION ET REINSERTION
422 démobilisés vont regagner les rangs des FAMa.
Ce vendredi 30 avril 2021, le Ministre de la Réconciliation Nationale, le Colonel Major #ISMAËL_WAGUE a présidé la cérémonie de présentation au drapeau des 422 éléments issus du processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion, à l’école des sous-officiers de Banankoro.
Composée d’officiers, de sous-officiers et de militaires du rang, cette deuxième vague à l’instar de la première, est issue des différents groupes signataires de l’Accord pour la Paix et de Réconciliation issus du processus d’Alger.
Au cours de cette importante cérémonie, qui s’est déroulée en présence du Chef d’Etat Major Général des Armées, le Ministre WAGUE a exprimé toute sa fierté de voir ces fils du Mali s’inscrire désormais dans un cadre légal au sein des FAMa.
Le chef du département de la Réconciliation Nationale a salué l’engagement des stagiaires issus du DDR, à défendre les couleurs nationales contre les ennemis du pays.
A noter que Cet effectif permettra de renforcer le Bataillon des Forces Armées Reconstituées pour mieux lutter contre le terrorisme.
Soulignons que la cérémonie de présentation au drapeau des éléments issus du DDR, a été sanctionnée par la remise des attestations aux trois premiers de chaque catégorie en plus d’un défilé militaire.
Rappelons que ces 422 éléments, ont pendant trois mois, respectivement, acquis des notions élémentaires de chef de section, de groupe, d’équipe dans le combat et prendront la relève au sein du Bataillon Reconstitué dans les opérations.
Vivement un Mali unifié où il fait bon vivre